Code Lémuria

Posted by:

 

1) Moaïs de l’Ile de Pâques
2) Comparaison d’écritures Iles de Pâques (800 DC à 1800 DC et Proto indico, vallée de l’Indus, Pakistan, 5000 AC et 2500 AC, lieux géographiquement à l’opposé.
C’est un système thérapeutique et de maîtrise des énergies, conservé et protégé depuis des millénaires par des Maîtres et Sages dans le triangle polynésien, à l’Ile de Pâques. Il s’agit d’un système de soin mais agit sur tous les aspects de la vie, bien au-delà de la santé.
Il permet la reconnexion de notre véhicule corporel et notre âme à l’hologramme universel, aux lignes de forces terrestres, à des sites particuliers et énergétiques, pour générer santé et abondance.
Il y a 26’000 ans en Lémurie, l’humanité y vivait en harmonie, en paix et dans l’abondance. Ils jouissaient de pouvoir et de capacités énergétiques perdues pendant des millénaires. Ils pouvaient notamment élever leur force vitale à des niveaux insoupçonnés mais pourtant reproductibles aujourd’hui. Peut-être est-ce l’explication du déplacement entre 2km et 15km, de pierres pesant plus de 200 tonnes, les fameuses statues Moaïs.
Selon la mythologie, ces étonnantes capacités furent altérées par des manipulations sur leurs véhicules terrestres et sur la planète, bloquant et entravant l’humanité et toute son expression humaine. Les manipulations énergétiques peuvent rester actives des millénaires et l’espèce humaine continue à le subir inconsciemment.
C’est une vraie guerre énergétique pour l’énergie humaine appelée le mana (énergie, pouvoir et autorité) sur différents plans dont notre physique et non pas pour des valeurs telles l’or, le pétrole etc.  L’usage et la génération du mana peut malheureusement être utilisé dans la lumière mais aussi par le sombre.
1) Triangle polynésien
2) Le Chandelier de Paracas, géoglyphe gravé depuis des milliers d’année, dans le sable,  à flanc de désert sur la péninsule de Paracas au Pérou dans la Réserve nationale de Paracas.
TE PITO O TE HE NUA, le nombril du Monde est l’un des plus anciens noms de l’île de Pâques. Alors que les archéologues n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur l’origine de la civilisation qui a donné naissance aux Moaïs, les fameuses statues monolithiques de Rapa Nui, les sages de l’île eux protègent de génération en génération un secret datant de la chute de la Lémurie.
Les navigateurs de l’époque, il y a de cela plus de 15’000 ans, considéraient les espaces de mer entre les îles, comme des « routes » et le continent  disparu, appelé la Lémurie était probablement une série  d’îles du triangle polynésien y-compris ces espaces intérieurs. Hawaï, la Nouvelle Zélande et l’Ile de pâques forme ce triangle avec la Polynésie française au milieu. Ne connaissant que leur région, pour eux, c’était le continent qui disparaissait.
Il est dit que durant la chute de la Lémurie un groupe de sages envoya des émissaires à la recherche d’un lieu protégé d’où tout pourrait repartir. Il s’agit de Te Pito Te He Nua, le nombril du monde d’où toutes les civilisations postérieures sont issues.
L’île de Pâques n’a été découverte qu’au 18° siècle. Des symboles gravés au dos des Moaïs se retrouvent dans différentes civilisations (Inca, Mapuche, Maya, Égyptienne…), l’écriture Rapa Nui (Rongorongo) correspond à plus de 90 % avec l’écriture d’une citée disparue voilà plus de 5000 ans dans l’actuel Pakistan… l’île de Pâques est le point de départ d’une ligne droite suivant le trajet du soleil durant le solstice d’hiver (en hémisphère sud) passant par Cuzco Pérou (capitale des Incas) et l’Egypte.
La raison de la transmission de ce savoir millénaire aujourd’hui, conservé sur d’autres plans, c’est le moment de transmettre maintenant disent les sages mais aussi parce que lorsque l’on enseigne, on avance soi-même. A ce jour, l’initiation et les rituels permettent l’augmentation du niveau énergétique de l’initié (le mana) et son utilisation à des fins de soins à autrui ou à soi-même. Il n’y a pas d’initiation à la formation de « Maître » pouvant former d’autres élèves ou Maîtres hormis celui ayant reçu ces attributs et considéré par les anciens comme le fils spirituel.
Le code Lémuria n’entre pas en conflit avec d’autres thérapies. Chaque thérapie a pour source un maître. Bien des gens les mettent sur un piédestal ou s’y mettent mais ne doutez pas, on est tous égaux.
Chaque système thérapeutique devraient être utilisé indépendamment des autres. Les mélanger dans une espèce de soupe personnel affaiblit leur action. Pratiquez toujours les méthodes l’une après l’autre ! Respectez chaque source, le Maître originel.
La force de « je sais » est beaucoup plus forte que celle de « je crois ». Le résultat de votre soin sera toujours supérieur si vous savez que cela va se passer à je crois que cela va être. C’est une réalité. La force de « aidez-moi! » est beaucoup plus forte que celle de « peux-tu m’aider s.v.p. ». C’est aussi une réalité.
0

About the Author:

  Related Posts
  • No related posts found.

Add a Comment