Blog

Bénéficiez de l’efficacité simultanée de trois thérapies holistiques

 

Oligothérapie – Physique

  • Chacune de nos cellules contient des oligoéléments. Se sont des métaux et métalloïdes à très faible dose, moins d’un milligramme par Kg, mais sans eux pas de vie possible. Les oligoéléments participent à toutes les réactions enzymatiques, toutes les réactions biochimiques dans notre organisme. Toute carence ou excès modifie notre état de santé.
  • Les oligoéléments sont des catalyseurs, ils correspondent à une action précise, mais ils engendrent aussi toute une série d’actions, un peu comme ces images de dominos tombant l’un après l’autre. Leur action principale, le déclenchement des actions successives et leur interactivité rend un complexe de plusieurs oligoéléments indispensable.
  • Le stress, l’environnement, les aliments pour la plupart modifiés, l’utilisation de pesticides, l’appauvrissement des sols, les cultures hors-sols, font que nous trouvons moins d’oligoéléments dans nos légumes et fruits. En parallèle, nous en consommons de plus en plus compte tenu de notre environnement , de notre façon de vivre.

Fleurs de Bach – Emotionnel

  • Les fleurs de Bach prennent en compte l’individu dans sa globalité. Elle agissent essentiellement sur les états émotionnels, les traits de caractère et les sentiments négatifs ou en excès comme les peurs, les angoisses, le manque de confiance, ne pas savoir dire non, les incertitudes, l’irratibilité, la nostalgie, des pensées obsessionnelles, des sentiments d’abandon, de culpabilité, de haine, d’ego etc.
  • Ces émotions impactent notre vie et surtout notre physique.
  • Mais le plus pénible se sont nos réactions inadaptées, souvent récurrentes face aux événements tout le long de notre vie.

Chirurgie quantique des corps subtils

  • La maladie, on le sait maintenant, c’est une signature vibratoire. Cette signature est inscrite dans nos corps subtils, l’éthérique et l’astral qui d’ailleurs correspondent à d’autres plans ou dimension.
  • On reconnaît aujourd’hui qu’une pathologie n’a pas d’intelligence, mais que  c’est une intelligence. Donc la logique dit que toutes pathologies, tous dérèglements émotionnels, sont des réseaux mémoriels toxiques qui se sont « congelés » dans la matière, autrement dit inscrits dans la matière.
  • Supprimer les causes, amène à la suppression des symptômes et surtout de mieux les prévenir.
  • Si nos corps subtils contiennent de nombreux programmes toxiques, source de nos symptômes physique ou émotionnel, ils peuvent également nous renseigner sur notre façon de vivre, par exemple, sur la plus ou moins proche matérialisation d’un projet par exemple.

Ai Mahatu Kia Koe

Print Friendly, PDF & Email
0


Ajoutez un commentaire